Coronavirus : le Conseil scientifique favorable au passe sanitaire, sous conditions

·1 min de lecture

De "manière temporaire et exceptionnelle". Mardi, le Conseil scientifique a estimé qu'un passe sanitaire pouvait être utilisé pour un "retour à la vie normale", à condition d'une utilisation "de manière temporaire et exceptionnelle". Cet outil, qui permet d'attester de la vaccination contre le Covid-19, d'un test de dépistage négatif ou d'une contamination ancienne, devrait être utilisé lors du déconfinement progressif souhaité par le gouvernement. L'instance d'experts, présidée par Jean-François Delfraissy, avait été saisie sur le sujet jeudi par le Premier ministre, Jean Castex. 

Un outil pour maîtriser le risque. Cet outil pourrait "favoriser la reprise de certaines activités, notamment l'organisation de rassemblements, dans des conditions favorisant une réduction des risques de contamination", juge le Conseil scientifique, dans un avis transmis aux autorités lundi soir. Pour les experts, il est même préférable qu'une partie de la population "se retrouve dans des événements sous protocoles sanitaires stricts" utilisant le système du passe sanitaire, plutôt que "dans des lieux privés ou hors protocole". Cet outil permettrait ainsi de contrôler "le risque sanitaire, sans qu'il puisse être affirmé que ce dernier soit nul ou très faible" lors d'activités rassemblant "un nombre élevé de personnes", concluent les experts. 

Lire aussi - Déconfinement, relance économique... Emmanuel Macron peaufine son calendrier

Limité aux grands évènements. Les spécialistes estiment néanmoins qu...


Lire la suite sur LeJDD