Coronavirus : Conforama en passe de déposer le bilan

Alors qu'une vingtaine de magasins sur 30 rouvre ses portes après huit semaines de fermeture à cause de la pandémie de coronavirus, Conforama est à nouveau menacée. Après une mauvaise gestion et un plan social de 1 900 personnes, l'entreprise se relevait à peine. Aujourd'hui, elle est victime de la crise du Covid-19. Pour éviter la faillite, Conforama demande un prêt de 20 millions d'euros que le gouvernement a accepté de garantir à hauteur de 90%. Problème : sur les quatre banques qui accompagnent l'enseigne, l'une d'entre elle ne donne pas de nouvelles. Des conséquences importantes Selon les syndicats, si cette banque ne s'engage pas, les conséquences pourraient être importantes pour le magasin de meubles. "Conforama serait placée en liquidation judiciaire. Plus de 9 000 personnes perdraient leur emploi", assure Stéphane Roda, élu CGT de Conforama. La crise économique liée au coronavirus fait tanguer les entreprises. Une autre enseigne d'ameublement, Alinéa, vient d'être placée en redressement judiciaire.