Coronavirus : le confinement pas toujours respecté

Personne n'échappe désormais au contrôle du confinement même en mer. Au large des calanques de Marseille, la surveillance est renforcée. Un nageur est repêché par les autorités et immédiatement verbalisé. La police lui explique : "Toute activité nautique a été proscrite. Il y a tout le monde en confinement et vous vous nagez. Vous imaginez bien que ce n'est pas possible." Il avoue pourtant son étonnement : "Je ne m'attendais pas trop à être contrôlé même si je me doutais que ce n'était pas forcément bien de le faire même si j'habite à 20 mètres de la mer." Des contrôles renforcés, des amendes qui tombent Un petit peu plus loin, un couple est repéré sur la rive malgré l'interdiction et écope donc d'une double amende, 540€ pour s'être trop éloigné de son domicile. Le ton se durcit partout en France pour faire respecter le confinement. Chaque préfet, chaque maire peut prendre des arrêtés spécifiques. À Perpignan, il sera ainsi interdit de circuler dans les rues car le virus se propage trop vite selon la préfecture. Douze villes ont également pris des mesures de couvre-feu.