Coronavirus : le confinement a-t-il déjà un impact sur l'épidémie ?

La prudence est de mise, mais plusieurs scientifiques l'observent : l'épidémie de Covid-19 en France ralentit légèrement. Il y a une semaine, on comptait en Île-de-France 500 nouvelles hospitalisations par jour et 110 entrées quotidiennes en réanimation. Martin Hirsch, directeur de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) y voit une accalmie. "Ces trois ou quatre derniers jours, on voit plutôt à peu près 80 entrées par jour à comparer aux 110, et plutôt environ 400 entrées en hospitalisation par jour [...] oui, on peut parler, en région Île-de-France, d'une amorce d'un fléchissement", a-t-il déclaré lundi 9 novembre. L'épidémie continue sa progression Au niveau national, le taux de reproduction du virus est aujourd'hui de 1,19, c'est-à-dire qu'un malade contamine plus d'une personne en moyenne. Pour enrayer l'épidémie, il faudrait faire descendre ce taux en dessous de 1. Selon Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, il faut voir dans ce ralentissement une conséquence du couvre-feu et du reconfinement. L'espoir, mince, n'est pourtant pas suffisant pour soulager l'hôpital : l'épidémie continue sa progression.