Coronavirus: confinement pour les Marocains de retour de Wuhan

Au Maroc, le 2 février, 167 ressortissants marocains ont été rapatriés de Wuhan, suite à une décision royale. Pour une période de 20 jours, la plupart sont en isolement/confinement dans un hôpital de Meknès, les autres au centre de virologie de l’hôpital militaire de Rabat. Ils n’ont toujours pas pu voir leur famille.

Avec notre correspondante à Rabat, Théa Ollivier

RFI a rencontré le père d’une des étudiantes rapatriées à Rabat.Téléphone à la main, Mohammed appelle sa fille, Zainab.

Depuis près d’une semaine, l’étudiante en commerce international est rentrée de Wuhan, épicentre de l’épidémie du coronavirus. En isolement sanitaire, Zainab n’a toujours pas vu ses parents: « Tout va très bien, on nous ramène tout ce que l’on nous demande, il n’y a pas de quoi se plaindre ».

Tout comme les 76 autres étudiants marocains, Zainab est surveillée par une équipe médicale qui prend leur température toutes les deux heures: « Le deuxième jour de notre arrivée ici, on a fait un test nasal et salivaire vu que le virus se transmet par les voies respiratoires. Les résultats, qu’on croit négatifs, vont sortir très bientôt. Cela veut dire que tout le monde va bien et est en bonne santé ».

Ce rapatriement a été un large soulagement pour le père de Zainab: « On était très inquiets. On a eu l’information par le journal télévisé de 21 heures. On avait les larmes aux yeux parce qu’on ne savait pas quoi faire ».

Pour le moment, aucun cas suspect n’a été détecté au Maroc par les équipes médicales.