Coronavirus : une communication manquée pour le gouvernement français ?

Stéphane Fouks dresse un constat difficile pour le gouvernement d’Emmanuel Macron. Dans son livre La pandémie médiatique aux éditions Plon, le vice-président d’Havas estime que l’État a parfois manqué de pédagogie, n’expliquant pas assez la raison des mesures prises dans une période de crise sanitaire. "Dans la lutte contre une pandémie, l’acceptabilité des mesures par l’opinion et par les Français, elle est clé." L’erreur de communication sur le port du masque S’il reconnaît au ministre de la Santé Olivier Véran une volonté d’être franc et d’éviter au maximum la langue de bois, Stéphane Fouks a identifié l’un des soucis qui a effrité la relation de confiance entre le gouvernement et les Français : la question du port du masque. Cette mesure n’a pas tout de suite été instaurée alors qu’elle semble aujourd’hui indispensable. Un "péché" sur lequel l’État n’est pas revenu. "Quand vous ne dites pas que ‘je me suis trompé’, vous avez du mal à être cru pour la suite", estime le communicant.