Le coronavirus pourrait circuler indéfiniment dans le monde entier

Selon un chercheur britannique, il est impératif de trouver un vaccin contre le Covid-19 afin de pouvoir maîtriser ce virus qui pourrait circuler indéfiniment dans le monde entier.

Jeremy Farrar, un scientifique reconnu qui conseille le gouvernement britannique, estime que le Covid-19 circulera à travers le monde pendant de nombreuses années, voire de manière permanente.

Le Covid-19 pourrait circuler dans le monde entier de manière permanente. C’est en tout cas ce qu’affirme Jeremy Farrar, un scientifique membre du Sage (Scientific Advisory Group for Emergencies), un organisme consultatif pour le gouvernement britannique. Également directeur de l’organisation caritative mondiale de médecine Wellcome Trust, il estime qu’un financement supplémentaire de plusieurs milliards de dollars est nécessaire pour développer des vaccins capables de stopper la propagation de la pandémie, selon The Independent.

À LIRE AUSSI >> Les masques sont dangereux quand ils sont mal utilisés

“Nous devons absolument nous préparer à ce que cet épisode ne soit pas ponctuel, même si nous sommes pas sûrs que cela soit le cas. Je pense qu’il s’agit maintenant d’une infection humaine endémique. Elle a déjà touché des millions de personnes et il se pourrait bien qu’elle reste parmi la race humaine à l’avenir. Je crois que ce virus continuera à circuler dans les populations pendant encore de nombreuses années, voire de façon permanente.”

Des nouvelles vagues qui semblent “inévitables”

S’il est d’accord avec le fait que les États doivent prendre des mesures de santé publique telles que la distanciation sociale et le port du masque, il a déclaré que les choses avanceront réellement lorsqu’il y aura des nouveaux tests et des nouveaux traitements. “Nous devons avoir des médicaments pour traiter cette infection car elle reviendra et certaines personnes tomberont à nouveau malade. Il est essentiel que nous développions des vaccins afin de pouvoir échapper à ce qui me semble inévitable, des nouvelles vagues.”

Il a également souligné qu’il était important que le vaccin soit mis à la disposition de tous et non réservé à une partie de la population qui peut se le permettre. C’est pourquoi il estime un coût à plusieurs milliards de dollars : “Pour y parvenir, nous pensons qu'il y a encore un déficit de financement d'environ 8 milliards de dollars. Il faudra bien plus que cela au fabricant pour le distribuer aux 7 milliards de personnes dans le monde.”

NOS ARTICLES SUR LE CORONAVIRUS
>> 
Immunité collective, chloroquine, aérosol... Le petit lexique du coronavirus
>> 
Pourquoi, pour certains Américains, le confinement s'apparente-t-il au communisme ?
>> 
“J’ai hâte de voir en vrai les gens avec qui je bosse" : ils racontent leur nouveau travail pendant le confinement
>> 
Quels sont les symptômes du Covid-19 ?
>> 
Pourquoi la création d'un vaccin prend autant de temps ?

Ce contenu peut également vous intéresser :