Coronavirus : cinq questions sur le plan de relance de 500 milliards d'euros proposé par l'Allemagne et la France

franceinfo avec AFP

"Inédit", "historique"... Les adjectifs sont forts pour qualifier le plan de relance européen de 500 milliards d'euros, proposé conjointement par l'Allemagne et la France, lundi 18 mai, lors d'une conférence de presse commune. Des moyens colossaux pour faire face à la crise du coronavirus, qui a mis à l'arrêt l'économie européenne et fait des milliers de morts parmi les Etats membres.

>> Suivez notre direct sur la pandémie de Covid-19 et les mesures de déconfinement

Au-delà du montant, c'est le principe d'une mutualisation de la dette européenne, proposé par le couple franco-allemand, qui a fait réagir. Un mécanisme encore jamais mis en œuvre par l'Union européenne (UE), et que Berlin refusait encore il y a quelques semaines. Franceinfo répond à cinq questions sur ce plan de relance européen proposé par les deux plus grandes économies de l'UE aux autres Etats membres.

1Que proposent concrètement Paris et Berlin ?

Après des semaines de discussions et de nombreuses visioconférences, l'Allemagne et la France ont proposé que la Commission européenne empruntent 500 millions d'euros sur les marchés "au nom de l'Union européenne", pour relancer l'économie. L'argent serait ensuite reversé en "dépenses budgétaires" aux pays européens et "aux secteurs et régions les plus touchés". C'est-à-dire que la Commission versera directement l'argent aux pays qui en ont besoin, charge à eux de les (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi