Coronavirus : la chirurgie correctrice des yeux boostée par le port du masque

·1 min de lecture

COUP D'OEIL - Depuis le début de la crise sanitaire, les chirurgiens ophtalmo constatent une augmentation des demandes d’opération de personnes qui en ont marre d’avoir de la buée sur leurs lunettes.

Un monde très flou. Depuis le début de la crise du Covid-19 et le port du masque en intérieur et en extérieur, la vie des porteurs de lunettes s’est embuée. Et si certains sont passés aux lentilles, d’autres ne les supportent pas. A tel point qu’un grand nombre de Français se sont tournés vers la chirurgie correctrice.

La buée, un « accélérateur de décision »

« C’est une évidence, la demande a vraiment augmenté, assure Romain Nicolau, chirurgien ophtalmologue à Paris. Les patients nous posent beaucoup plus de questions, même s’ils ne veulent pas se faire opérer tout de suite. Et pour ceux qui étaient dans le doute, le fait d’avoir la buée tout le temps a été un accélérateur de décision. » Selon les chiffres de la Société de l'Association Française des Implants et de la chirurgie Réfractive (Saphir),(...) 

Lire la suite sur 20minutes

Ce contenu peut également vous intéresser :



À lire aussi :
Coronavirus : Pourquoi la crise sanitaire nous fait-elle grincer des dents (et endolorit-elle nos corps) ?
Un homme recouvre la vue à la suite de l'implant d'une cornée synthétique
Miss France : Comment les réseaux sociaux ont-ils modifié notre perception de la beauté ?
Coronavirus : Comment les réunions en visioconférence ont redéfini le rapport que l’on a à notre image