Coronavirus : la Chine suspend l’enquête sur l’origine de la pandémie

·1 min de lecture

L'origine du Covid-19 sera-t-elle percée un jour ? Pour l'heure, les recherches sont à l'arrêt : la Chine a vivement rejeté la demande de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) de mener une nouvelle enquête sur son sol. Le pays d'Asie est accusé par plusieurs Etats, avec les États-Unis en tête de file, d'avoir laisser fuiter le coronavirus de l'un de ses laboratoires situé à Wuhan, fin 2019. Une supposition violemment critiquée par Pékin. Cette nouvelle enquête est une marque "d'arrogance" voire même "un manque de respect" selon le régime de Xi Jinping. 

L'Institut de virologie de Wuhan "n'a jamais mené de recherches" sur les coronavirus

Le 31 décembre 2019, la Chine révélait à l'OMS l'existence d'un foyer de pneumonie virale inconnue sur son sol. Un an et demi plus tard, plus de 4 millions de personnes sont mortes du coronavirus dans le monde. Mais il est toujours impossible de savoir d'où vient le virus. Même si les premiers cas sont apparus dans la province de Wuhan, le régime du président Xi Jinping n'admet pas pour autant que le coronavirus soit d'origine chinoise et a même laissé entendre qu'il aurait pu être importé dans le pays.

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Du côté de l'OMS, la piste de l'accident de laboratoire fait son chemin. Le chef de l'Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a demandé la semaine dernière un audit des laboratoires dans les régions où les premiers cas de coronavirus ont été identifiés...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles