Coronavirus: le chantier de Notre-Dame interrompu

·2 min de lecture

Le chantier de consolidation de la cathédrale Notre-Dame de Paris, lancé après l'incendie d'avril 2019, a été interrompu en raison de l'épidémie du nouveau coronavirus, a indiqué lundi l'Établissement public.

Les installations de décontamination existantes ne permettent pas de garantir de manière suffisante la mise en œuvre des règles de sécurité relatives au coronavirus pour ceux travaillant sur ce chantier, a-t-on expliqué de même source. Il s'agit notamment des distances minimales de sécurité.

Toutes les opérations sont donc suspendues, a décidé le général Jean-Louis Georgelin, président de l'Etablissement public. Aucune date n'a été annoncée pour sa reprise, ce qui est logique, compte tenu des incertitudes sur l'évolution de la pandémie.

"Il s'agissait d'exemplarité"

"Il s'agissait d'exemplarité, d'assurer une sécurité intégrale pour les compagnons" qui travaillent sur le chantier, a indiqué à l'AFP une source proche du dossier.

La sécurité et la sûreté du chantier restent bien sûr assurées et un système d'astreintes est mise en place, a-t-on tenu à souligner.

Le chantier de consolidation devait s'achever à la fin du premier semestre, selon les plans initiaux. Et sa phase la plus délicate, le démontage de l'échafaudage qui enserrait la cathédrale avant l'incendie, devait commencer prochainement.

Le chantier avait déjà été interrompu l'été dernier

Cette entreprise complexe devrait durer plusieurs mois....

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi