Coronavirus : chômage partiel, licenciements, congés, délais de paiement… Dix réponses aux questions que se posent patrons et artisans

franceinfo

Les injonctions se suivent et se contredisent. Alors que l'exécutif exhorte les entreprises et les salariés à poursuivre leur activité tout en annonçant des mesures de confinement, comment les entrepreneurs et artisans peuvent-ils faire face aux conséquences du coronavirus ?

>> Covid-19 : suivez les dernières informations sur l'épidémie dans notre direct

1Quelles sont mes obligations vis-à-vis des salariés ?

Le flou règne là où le télétravail est impossible. Aussi certaines fédérations professionnelles réclament-elles des consignes claires, comme la Fédération française du bâtiment. "Il y a des signaux très contradictoires puisque, au-delà du chantier lui-même qui pose de vraies questions en termes de protection de nos salariés, on ne sait pas si on peut ou pas travailler", s'est irrité son président, Jacques Chanut, jeudi 19 mars, à l'antenne de franceinfo.

Pour l'instant, le ministère du Travail rappelle, sur son site consacré à la crise du coronavirus, que "le code du travail impose à l'employeur de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et la protection de la santé de son personnel". Il prône donc "les gestes barrières" (se laver très régulièrement les mains, garder ses distances, etc.) "lorsque les contacts sont brefs". A compléter "lorsque les (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi