Coronavirus : certaines villes instaurent un couvre-feu

La Promenade des Anglais est totalement déserte. Aucun Niçois n'est dans les rues dans la nuit du 21 au 22 mars. Face au comportement qualifié d'irresponsable par la mairie, la ville de Nice (Alpes-Maritimes) a instauré un couvre-feu. Il est impossible de circuler entre 23 heures et 4 heures du matin. Pour faire respecter cet arrêté, la police municipale patrouille et interpelle les rares passants qui s'aventurent dans le centre-ville. Vers un confinement total ? Comme Nice, plusieurs villes ont pris des arrêtés similaires. À Béziers (Hérault), Roquebrune-sur-Argens (Var) ou encore Perpignan (Pyrénées-Orientales), il est interdit de sortir la nuit. Se dirige-t-on vers un confinement total ? Dans les colonnes du Parisien, la maire de Paris Anne Hidalgo appelle à des mesures plus strictes. Le ministre de la Santé Olivier Véran n'exclut pas un confinement renforcé.