Coronavirus : les centres de dépistage pris d’assaut à Grenoble

Depuis son ouverture début septembre, le centre de dépistage du CHU de Grenoble (Isère) ne désemplit pas. Après une soirée entre amis, un étudiant présente les symptômes du coronavirus. "Presque tout le monde est tombé malade", raconte-t-il. Il s’agit d’un des deux centres mis en place par l’hôpital. L’autre, situé sur le domaine universitaire, est fermé durant les vacances scolaires. Plus de 300 personnes par jour La semaine est donc très tendue, même si tout le monde vient sur rendez-vous. "La prise de rendez-vous en ligne concerne des personnes qui sont symptomatiques, avec une ordonnance", détaille Anne Tonoli, directrice des soins au CHU. Un prélèvement est réalisé toutes les cinq minutes, plus de 300 personnes sont testées chaque jour. Les prélèvements sont analysés juste à côté, au laboratoire de virologie.