Coronavirus: ce que disent les courbes de cas, morts et hospitalisations

Grégory Rozières
Coronavirus: ce que disent les courbes de cas, morts et hospitalisations

SCIENCE - Ce n’est pas terminé. Alors que le début des vacances et les températures estivales font craindre un relâchement du confinement en France, le ministre de la Santé Olivier Véran a martelé que le combat contre le coronavirus Sars-Cov2 continue. “Ce n’est pas terminé, loin de là: nous ne sommes pas au bout de l’ascension épidémique”, a-t-il déclaré ce lundi 6 avril, tout en donnant le bilan quotidien de l’épidémie de Covid-19 en France.

8911 personnes sont mortes des suites de la maladie dans l’Hexagone, dont 6494 décès à l’hôpital. 74.390 cas ont été confirmés et près de 30.000 personnes sont hospitalisés, dont environ 7000 en réanimation. Si c’est une forte hausse des décès, l’évolution de certains indicateurs semble par contre aller dans le bon sens, mais “c’est justement parce qu’on a les premiers signes qui montrent que le confinement commence à agir qu’il faut le poursuivre”, a insisté auprès de l’AFP le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy.

Surtout qu’il faut analyser ces chiffres avec prudence, car les différentes courbes peuvent être informatives sur l’évolution de l’épidémie, mais ont chacune leurs biais. Voici quelques éléments pour comprendre ces statistiques et voir comment les exemples de nos voisins durement touchés par le coronavirus, l’Italie et l’Espagne, peuvent nous éclairer (mais aussi nous induire en erreur).

Le nombre de cas

C’est l’un des indicateurs les plus utilisés. Ici, on voit que les courbes des trois pays, au départ exponentielles (c’est-à-dire doublant régulièrement, augmentant donc de plus en plus vite), commencent à ressembler de plus en plus à une droite oblique. Le but: qu’elles deviennent horizontales, ce qui veut dire qu’il n’y aura plus de nouveaux cas quotidiens. Nous avons fait démarrer les trois pays au même moment: le jour où la barre des 100 cas a été franchie.

La stagnation est encore plus claire si l’on regarde le nombre quotidien de nouveaux cas recensés officiellement en France, Espagne et...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post