Coronavirus: La France espère encore éviter un confinement

·2 min de lecture
CORONAVIRUS: LA FRANCE ESPÈRE ENCORE ÉVITER UN CONFINEMENT

PARIS (Reuters) - La France espère encore éviter un nouveau confinement et renforce ses mesures de protection face au coronavirus, notamment aux frontières, a annoncé vendredi soir le Premier ministre, Jean Castex.

"La question d'un confinement se pose légitimement (...) mais nous en connaissons l'impact très lourd pour les Français sur tous les plans. Ce soir, nous considérons au regard des chiffres des derniers jours que nous pouvons encore nous donner une chance de l'éviter", a déclaré le chef du gouvernement au sortir d'un nouveau conseil de défense sanitaire à l'Elysée.

Plus de 3.000 personnes sont hospitalisées en service de réanimation en France, où l'épidémie qui a fait plus de 75.000 morts connaît une nouvelle aggravation notamment en raison de la présence de variants du virus très contagieux.

Jean Castex a annoncé la fermeture, à compter de ce dimanche, des centres commerciaux non alimentaires d'une surface supérieure à 20.000 m2 carrés, propices à la circulation du virus.

Lundi, les jauges seront renforcées dans toutes les grandes surfaces.

Le renforcement des mesures concerne aussi les voyageurs.

Ainsi, a annoncé Jean Castex, toute entrée en France et toute sortie du territoire à destination ou en provenance d'un pays extérieur à l'Union européenne sera interdite sauf motif impérieux à partir de dimanche 0h00.

Toute entrée en France à partir d'un pays de l'Union européenne sera conditionnée à la réalisation d'un test PCR, à l'exception des travailleurs transfrontaliers.

Les déplacements à destination ou en provenance des territoires français ultramarins seront limités à un motif impérieux.

Jean Castex a invité les citoyens à avoir recours au télétravail et il a assuré que toutes les mesures d'aide en place seraient reconduites.

Depuis deux semaines, les Français sont soumis à un couvre-feu entre 18h00 et 06h00.

"Les dérives de quelques-uns ne sauraient ruiner les efforts de tous", a dit le Premier ministre à propos des personnes ne respectant pas les règles en vigueur. "Les prochains jours seront déterminants."

Ce vendredi soir, près d'1,5 million de Français ont reçu leur première injection de vaccin, a d-t-il rappelé.

(Elizabeth Pineau, Nicolas Delame et Jean-Michel Bélot)