Coronavirus : les cantines s’adaptent au reconfinement

A Limoges (Haute-Vienne), les élèves mangent par petits groupes. Ils doivent remettre leur masque entre chaque plat. "Parfois on a allongé un petit peu le temps de prise de repas, reconnaît Cyriaque Moreau, directeur des écoles et cantines de Limoges. On peut avoir deux ou trois services." Mesures difficiles à appliquer Dans certains lycées, des clichés montrant des élèves entassés, en train de patienter pour accéder aux cantines, ont fait le tour des réseaux sociaux. Au self, "il n’y a toujours pas de désinfection, les masques on les enlèvent", témoigne un jeune lycéen face aux journaliste France Télévisions. Dans un établissement privé au Vésinet (Yvelines), la moitié des élèves déjeune à la cantine, et l’autre pique-nique dans la cour. Dans les écoles comme les lycées, les recommandations des autorités sont parfois difficiles à respecter.