Coronavirus : un candidat-vaccin serait efficace à 90%

"C'est un grand jour pour la science et pour l'humanité", a déclaré, lundi 9 novembre, le PDG de Pfizer, Albert Bourla. Dans la course au vaccin contre le coronavirus, le laboratoire américain a peut-être joué un coup décisif. Leur candidat-vaccin élaboré avec l'allemand BioNTech serait efficace à 90%. Le laboratoire est le premier à communiquer des résultats de phase 3. Ils ont été validés par un comité indépendant. Des livraisons d'ici la fin de l'année ? Si les premiers résultats sont encourageants, les questions restent nombreuses selon le Pr Jean-Daniel Lelièvre, infectiologue : "est-ce qu'on va avoir une réponse sur les gens les plus âgés qui sont ceux qu'on a vraiment envie de vacciner ? [...] pour l'instant, on n'a pas toutes ces données". Si ces annonces prometteuses sont confirmées dans les prochaines semaines, et sous réserve d'autorisation rapide, Pfizer promet des livraisons de vaccins qui débuteraient d'ici la fin de l'année. "Nous pensons que nous sommes en mesure d'avoir 50 millions de doses cette année et 1,3 milliard de doses l'année prochaine à l'échelle mondiale", a annoncé Albert Bourla.