Coronavirus : La campagne de vaccination s’accélère à Rueil-Malmaison

Depuis le vendredi 8 janvier, la ville de Rueil-Malmaison en banlieue parisienne dispose de son centre de vaccination éphémère anti-covid. Et ici comme ailleurs le vaccin est bien préservé. "Il y a une espèce de foi chez moi, de soignant et de confiance dans la médecine et les laboratoires", déclare Marianne Lospier Baahmed, infirmière en activité. Pour le moment, seuls les soignants sont éligibles à la vaccination. « Il faut vacciner surtout nos fragiles » Au programme, une soixantaine de vaccinations par jour. Mais les médecins souhaiteraient passer à la vitesse supérieure. "On n’est pas assez rapide. Il faut vacciner surtout nos fragiles.", admet René Lesage, médecin généraliste. À partir du 18 janvier, les personnes de plus de 75 ans pourront également venir se faire vacciner.