Coronavirus: Les britanniques plus de 50 ans se verront offrir une troisième injection de vaccin à l'automne, selon The Times

·1 min de lecture
CORONAVIRUS: LES BRITANNIQUES PLUS DE 50 ANS SE VERRONT OFFRIR UNE TROISIÈME INJECTION DE VACCIN À L'AUTOMNE, SELON THE TIMES

(Reuters) - Tous les britanniques âgés de plus de 50 ans se verront proposer une troisième injection de vaccin contre le COVID-19 à l'automne, dans le but d'éradiquer complètement la menace épidémique d'ici Noël, rapporte le journal The Times.

Les essais de deux options sont en cours, sous la supervision de Chris Whitty, le directeur des services de santé britanniques, précise le journal.

La première implique des vaccins spécifiquement modifiés pour s'attaquer aux nouveaux variants. La seconde porte sur une troisième injection de l'un des trois vaccins déjà utilisés : Pfizer-BioNTech, Oxford-AstraZeneca ou Moderna, précise le journal.

Au total, plus de 34,6 millions de personnes en Grande-Bretagne ont reçu une première dose de vaccin contre le COVID-19, selon les statistiques gouvernementales publiées mardi.

(Kanishka Singh; version française Camille Raynaud)