Coronavirus: La Belgique suspend le vaccin J&J pour les moins de 41 ans après un décès

·1 min de lecture
CORONAVIRUS: LA BELGIQUE SUSPEND LE VACCIN J&J POUR LES MOINS DE 41 ANS APRÈS UN DÉCÈS

BRUXELLES (Reuters) - La Belgique a annoncé mercredi qu'elle n'utiliserait plus le vaccin contre le COVID-19 de Janssen, filiale de Johnson & Johnson, pour les personnes âgées de moins de 41 ans, après la mort d'une femme ayant reçu une dose de ce produit.

L'Agence européenne des médicaments (AEM) a indiqué par la suite qu'elle examinait les circonstance de ce décès, le premier signalé après l'administration d'une dose du vaccin de Janssen.

Elle a annoncé avoir demandé au laboratoire américain de mener une série d'essais supplémentaires afin d'aider à déterminer si un lien existe entre le vaccin et les cas de thrombose sévère.

L'autorité sanitaire belge a déclaré que "la conférence interministérielle (de santé publique belge) a décidé de temporairement utiliser le vaccin de Janssen en population générale seulement pour les plus de 41 ans, dans l'attente d'une analyse bénéfices-risques plus détaillée par l'Agence européenne des médicaments".

La défunte, qui était âgée de moins de 40 ans, est morte le 21 mai après avoir été hospitalisée pour une thrombose sévère et un déficit plaquettaire, est-il précisé dans un communiqué.

En France, le vaccin J&J, comme le vaccin AstraZeneca, n'est utilisé que pour les personnes âgées de plus de 55 ans.

Des cas rares mais sévères de troubles thromboemboliques ont été observés à travers le monde, principalement chez des femmes de moins de 50 ans ayant reçu une injection de l'un de ces deux vaccins à adénovirus.

(Marine Strauss, avec Josephine Mason à Londres; version française Myriam Rivet et Jean Terzian, édité par Bertrand Boucey et Nicolas Delame)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles