Coronavirus: une banque de Singapour évacuée en raison d’un cas confirmé

DBS, l’une des principales banques de Singapour, a évacué une partie de ses locaux mercredi 12 février. Une personne a été diagnostiquée atteinte du Covid-19. Après la Chine, Singapour est le deuxième pays le plus touché par le coronavirus.

Avec notre correspondante en Asie du Sud-Est, Gabrielle Maréchaux

Les locaux de la banque DBS de Singapour, situés au 43e étage de la tour 3 du Marina Bay Financial Centre, ont été évacués mercredi 12 février. Les 300 travailleurs singapouriens sont rentrés chez eux à la mi-journée. La mesure peut sembler radicale, mais Singapour prend la menace très au sérieux depuis le début de la crise sanitaire liée au nouveau coronavirus, qui porte le nom de Covid-19.

L'air froid et sec favorise la propagation du virus

Avec la confirmation de ce nouveau cas, le bilan des malades sur le sol singapourien s’élève désormais à 50. Un chiffre qui peut paraître dérisoire en comparaison au décompte des victimes en Chine (près de 45 000 personnes contaminées), mais qui fait pourtant de ce petit État de 6 millions d’habitants le deuxième le plus touché par l’épidémie.

Grande place financière et plaque tournante du trafic aérien mondial, Singapour voit des flux importants de personnes circuler chaque jour. C’est d’ailleurs après un voyage d’affaires à Singapour qu'un ressortissant britannique a contaminé quatre personnes en France, en Haute-Savoie, des cas confirmés le 8 février.

Un membre du ministère de la Santé singapourien a souligné que les bureaux et habitations où plane un air froid et sec, dû à la climatisation, constituent un environnement propice à la vitalité du Covid-19. D’où l’évacuation pure et simple des locaux de la banque DBS.