Coronavirus : avant les grandes annonces, le gouvernement consulte les représentants politiques et les syndicats

Mardi 27 octobre, Jean Castex a réuni tous les responsables politiques au ministère de la Santé, afin de les informer des mesures que le gouvernement envisage de prendre pour lutter contre la propagation du coronavirus. Tous, à droite comme à gauche, s'accordent sur la gravité de la situation. Mais, pour le reste, les avis sont plus que mitigés. "On nous réunit pour nous demander notre avis sur des mesures et des hypothèses que l'on ne connaît pas", s'est agacé Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national, à la sortie de la réunion. Jean Castex a reçu les partenaires sociaux "Il y a un sentiment de panique et d'improvisation. Je suis très surpris de la manière dont cette réunion a été programmée et conduite. Rien n'a été mis sur la table", a estimé Christian Jacob, président Les Républicains. À gauche, le ton est moins vif. Mais c'est le même sentiment qui domine. Le Parti socialiste doute la capacité du gouvernement à faire face. Après cette réunion, Jean Castex a reçu les partenaires sociaux pour les consulter à leur tour.