Coronavirus : avancer le couvre-feu "n'est pas suffisant", selon la présidente de Meurthe-et-Moselle

“Il est toujours difficile de prendre une décision par rapport à cette épidémie de Covid-19, mais si l’on veut vraiment stopper cette chaîne de transmission au niveau de la contamination, je ne suis pas certaine qu’un couvre-feu avancé de deux heures soit la bonne solution, en tout cas qu’elle soit suffisante”, a estimé sur franceinfo mardi 29 décembre la présidente du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle Valérie Beausert-Leick. “Reconfiner serait catastrophique” “Je crains que dans deux à trois semaines, au regard de la reprise de cette pandémie après les fêtes, on soit obligé de reconfiner et là ce serait catastrophique. Ce qui est plutôt anormal, c’est le taux de pression sur les lits en réanimation qui est assez élevé par rapport à la moyenne nationale : plus de 12 points au-dessus pour un taux d’occupation d’un peu moins de 65%. Il faut se méfier et d’ailleurs les personnels soignants s’interrogent beaucoup sur les perspectives dans les jours à venir”, conclut-elle.