Coronavirus : "on a une augmentation du nombre d'appels", affirme le Samu de Seine-Saint-Denis qui souhaite rassurer les "patients angoissés"

franceinfo

En France, il n'y a que trois patients touchés par le coronavirus et pourtant "cette épidémie génère de l'angoisse, on a une augmentation significative du nombre d'appels", a indiqué mardi 28 janvier sur franceinfo, le professeur Frédéric Adnet, directeur médical du Samu de Seine-Saint-Denis et chef du service des urgences de l’hôpital Avicenne à Bobigny. "On rassure les patients, on leur donne des conseils", poursuit Frédéric Adnet. "Face à une menace sanitaire, il y a toujours une vraie angoisse collective mais la menace n'est pas importante car on est sur un virus qui n'a pas l'air très virulent par rapport au Sras". Cependant, il reconnaît que "face à une menace sanitaire il y a toujours une vraie angoisse collective".

franceinfo : Combien d'appels en plus aux urgences à cause du coronavirus ?

Frédéric Adnet : Cette épidémie génère de l'angoisse et on le voit dans notre Samu, on a une augmentation significative du nombre d'appels. On est aussi en épidémie de grippe. Le nombre d'appels augmente à cause de la grippe, mais il augmente aussi à cause de ces appels de patients angoissés, souvent avec des peurs irraisonnées. Mais c'est un peu normal dans les épidémies, ça fait partie des peurs collectives. Les gens nous appellent. On a eu un appel où quelqu'un avait simplement croisé un groupe de Chinois et nous a demandé s'il n'avait (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi