Coronavirus au Brésil : "Des scènes incroyables d'enterrement à la chaîne"

Des images marquantes et un reportage au Brésil qui revient sur des volontaires d'une association qui combattent le Covid-19 au Brésil. "Quand nous sommes arrivés à São Paulo, nous sommes allés dans ce cimetière de Vila Formosa à l'Est de la ville et nous avons assisté à des scènes incroyables d'enterrement à la chaîne. Vous avez cinq minutes par enterrement, cinq personnes par famille, le reste étant à l'extérieur. Elles peuvent prier cinq minutes et immédiatement un autre cercueil arrive et on fait signe à la famille qu'il faut qu'elle parte. C'est hallucinant et ça dure toute une après-midi", raconte Régis Le Sommier. "Ensuite nous avons suivi à Manaus un certaine de volontaires de l'association SOS Funeral car les gens n'ont pas les moyens d'appeler les services d'urgence quand ils sont très malades, ils meurent chez eux. Les conditions sanitaires sont assez terribles car la famille n'est pas confinée et un cadavre est extrêmement contagieux, contient du virus…", rapporte le journaliste. "Hécatombe chez les indigènes" "Nous sommes aussi allés auprès des tribus indigènes d'Amazonie, et là c'est l'hécatombe. Les indigènes sont moins résistants aux grippes, on le sait depuis longtemps, et le Covid fait des ravages parmi eux. On laissait un mort chez lui et la famille se réfugiait chez les voisins, qui eux étaient à leur tour contaminés. C'est comme ça que depuis Manaus, on faisait 140 morts par jour et aujourd'hui, cela se ralentit en ville mais ça remonte les fleuves de village en village jusqu'en Colombie et au Pérou", explique le journaliste. L'épidémie est loin d'être maîtrisée dans le pays.