Coronavirus : au bord de la saturation, des hôpitaux lancent un appel aux volontaires

Avis aux médecins, infirmiers et aides-soignants : face à la deuxième vague de Covid-19 qui balaie la France, plusieurs hôpitaux lancent un appel aux volontaires pour venir aider dans les différents services, note France 3, vendredi 6 novembre. À Nancy (Meurthe-et-Moselle), les nouveaux venus n’ont que deux jours pour se former à la réanimation. Ces infirmiers viennent épauler leurs collèges. "C’est compliqué avec le temps qui nous est imparti", reconnait Clément Thévenon, infirmier de l’équipe secours au CHRU de Nancy. De l’aide en réanimation Tout un chacun entend être le plus efficace et autonome possible, pour soulager le personnel. À Hagueneau (Bas-Rhin), le nombre de cas de Covid-19 a doublé en dix jours : 60 malades sont recensés. La courbe est exponentielle. Un appel aux volontaires a aussi été lancé. Le Dr Julien Ott, néphrologue, est venu aider en réanimation. "Ça reste un domaine qui n’est pas mon quotidien, donc c’est sûr qu’il y a une phase d’adaptation nécessaire", juge-t-il.