Coronavirus: après les constructeurs européens de motos, Harley Davidson se met au point mort

1 / 2

Coronavirus: après les constructeurs européens de motos, Harley Davidson se met au point mort

L'industrie de la moto ne fait pas exception à la règle. Comme les usines automobiles, les constructeurs de motos annoncent les uns après les autres l'arrêt de leurs chaînes de production.Un coup dure pour l'industrie juste avant la saison des deux-roues de l'été.

Aux Philippines, où se trouvent les usines des constructeurs japonais, Yamaha, Honda et Kawasaki ont annoncé la fermeture temporaire de leur production.

En Europe, les entreprises ont aussi fermé leurs installations pour respecter les recommandations des autorités en matière de santé et de sécurité. A Berlin, BMW a fermée selon les informations du Tagesspiegel. 2000 salariés sont au chômage partiel.

En France, les concessionnaires, ainsi que les garages indépendants, sont cependant encore ouverts pour les révisions ou les réparations.

Un cas de coronavirus à Milwaukee

Aux Etats-Unis, Harley Davidson vient d'annoncer que dans tout le pays, les usines seront à l'arrêt jusqu'au 29 mars. La décision a été prise après qu'un de ses employés de Milwaukee dans le Wisconsin se soit révélé positif au coronavirus, selon le Milwaukee Journal Sentinel.

"La société utilisera ce temps pour continuer à nettoyer et désinfecter en profondeur ses zones de production et ses zones communes afin de mieux protéger les travailleurs à leur retour", explique un communiqué d'Harley Davidson.

Le groupe américain précise que "la majorité des employés de production seront mis à...

Lire la suite sur Auto

A lire aussi