Coronavirus : après le CIO, le Japon admet la possibilité d'un report des Jeux olympiques

franceinfo avec AFP

Changement de ton. Jusqu'ici inflexible quant à la tenue des Jeux olympiques de Tokyo cet été, le Premier ministre japonais Shinzo Abe a admis, lundi 23 mars, la possibilité d'un report face à la pandémie de coronavirus. Le monde peut toujours compter sur le Japon pour accueillir les Jeux cet été, a déclaré Shinzo Abe devant le Parlement nippon, mais "si cela devenait difficile, en tenant compte en priorité des athlètes", la décision d'un report "pourrait devenir inévitable".

>> Suivez l'évolution de la pandémie de Covid-19 dans notre direct

Les JO doivent normalement se tenir à Tokyo du 24 juillet au 9 août, tandis que les Jeux paralympiques sont prévus du 25 août au 6 septembre. La gouverneure de Tokyo, Yuriko Koike, s'est aussi rangée lundi derrière les propos de Shinzo Abe et du CIO, acceptant qu'un report fasse partie des scénarios qui seront discutés durant les quatre prochaines semaines par tous les partenaires concernés.

Les compétitions à l'arrêt dans le monde entier

Dimanche, le Comité international olympique (CIO) avait annoncé l'ouverture de discussions "pour dresser un état des lieux du développement rapide de la situation sanitaire et de son impact sur les Jeux olympiques". Ces débats, qui comprendront le scénario d'un report, doivent être finalisées "dans les quatre prochaines (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi