Coronavirus dans les Alpes-Maritimes : Les pompiers mobilisés contre la vaccination obligatoire (et les licenciements associés)

·1 min de lecture

MANIFESTATION - Après un premier rassemblement ce jeudi, un nouveau rendez-vous est prévu vendredi sur la place Masséna à Nice

Ils étaient réunis ce jeudi matin devant la préfecture des Alpes-Maritimes, à Nice. Ces sapeurs-pompiers, volontaires et professionnels, se sont rassemblés pour manifester pour plusieurs raisons « liées à la crise sanitaire et l’état d’urgence », indique André Goretti, président départemental du syndicat autonome des sapeurs-pompiers professionnels et des personnels administratifs et techniques (SPP-PATS) à l’initiative de la mobilisation. Plus de 250 personnes avaient répondu présent selon lui.

« C’est un ensemble, commence-t-il. D’abord, un nombre très élevé de sollicitations cet été mais avec peu d’effectifs. Ensuite, l’obligation vaccinale qui induira une suspension de salaire, puis un licenciement pour non-respect de l’obligation. On ne sait pas encore combien sont nos collègues qui ne préfèrent pas se faire vacciner, ce qui veut dire, un nouvel affaiblissement dans notre service. » Le syndicat a déjà proposé d’accompagner les sapeurs-pompiers non-vaccinés pour formuler des recours contentieux individuels.

« Il faut nous respecter »

A ces revendications s’ajoute un « dysfonctionnement avec le Samu 06 ». André Goretti développe : « Le problème de la vaccination est national. Mais au niveau local, on se demande pourquoi le Samu n’est plus capable de ré(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Vaccination obligatoire à Nice : Des pompiers ont manifesté en uniforme, le contrôleur général saisi
Var : Un incendie parcourt « plus de 4.000 hectares » dans le massif des Maures
Alpes-Maritimes : Déjà près de 20 hectares partis en fumée à Isola, près de Nice

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles