Coronavirus : "Nous allons avoir des milliers d'animaux qui seront euthanasiés", s'alarme le président de la SPA

franceinfo

Jacques-Charles Fombonne demande que soit rajoutée la possibilité de venir adopter un animal dans les refuges aux motifs autorisés de sortie en cette période de confinement.

C'est un appel à l'aide que lance la SPA lundi 6 avril sur franceinfo : avec le confinement, les Français ne peuvent plus sortir de chez eux pour venir adopter chiens ou chats. Les refuges du pays qui recueillent les animaux en provenance des fourrières sont pleins à craquer et vont bientôt être saturés. Conséquence : les animaux restés en fourrière qui ne pourront pas être proposés à l'adoption seront euthanasiés. La SPA alerte sur la situation et a plusieurs idées en tête pour ne pas en arriver là, mais son président, Jacques-Charles Fombonne, désespère de se faire entendre par le gouvernement.

franceinfo : Pourquoi la SPA lance-t-elle un appel à l'aide ?

Jacques-Charles Fombonne : Nous sommes dans une situation difficile et tendue, mais simple à expliquer. C'est comme un réservoir qui se remplit et qui ne se vide pas. Nous recueillons chaque mois sur l'ensemble du territoire à peu près 3 500 animaux. Des animaux abandonnés qui viennent des fourrières et qu'ensuite nous proposons à l'adoption. Avec le confinement, les gens ne peuvent plus sortir de chez eux pour venir adopter nos animaux. Ce qui veut dire que nos refuges se remplissent. On est maintenant quasiment en capacité (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :