Coronavirus en Allemagne : Le mari d’Angela Merkel déplore la « paresse » des citoyens non-vaccinés

·1 min de lecture

EPIDEMIE - Joachim Sauer s’est étonné qu’un tiers de la population allemande ne suive pas les recommandations scientifiques

Pas vraiment connu pour faire des déclarations tonitruantes, l’époux d’Angela Merkel est sorti de sa réserve habituelle ce mardi. « Il est surprenant qu’un tiers de la population ne suive pas les connaissances scientifiques. Cela est en partie dû à une certaine paresse et à la commodité des Allemands », a déclaré mardi Joachim Sauer dans une interview au quotidien italien La Repubblica. Une pique qui tombe en plein débat sur la vaccination obligatoire en Allemagne.

« L’autre groupe est constitué de personnes qui suivent une conviction personnelle, une sorte de réaction idéologique à ce qu’ils considèrent comme une dictature de la vaccination », déplore le chercheur en physique quantique dans le quotidien, repris par son partenaire allemand Die Welt. Il précise que « cela vaut pour tous les niveaux d’éducation, y compris les universitaires, les médecins et les scientifiques ».

Le vaccin anti-Covid, « un miracle »

Interrogé sur l’actuel « rejet des connaissances scientifiques », Joachim Sauer juge que « cette attitude a probablement toujours existé chez certaines personnes, mais (qu') elle n’a jamais été aussi évidente que maintenant ». « Pourtant, nous assistons actuellement à un grand succès de la science », fait valoir le physicien, qui évite habituellement tou(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coronavirus en Allemagne : Seules les personnes vaccinées contre le Covid-19 peuvent visiter Europa-Park
Coronavirus en Allemagne : Non, ce médecin n'a pas laissé de lettre d'adieu pour dénoncer la vaccination
Coronavirus en Allemagne : Les marchés de Noël annulés en Bavière à cause de la flambée des cas

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles