Coronavirus : Agnès Buzyn s’explique devant les députés

Face aux députés, Agnès Buzyn va désormais rendre des comptes et s’expliquer sur sa gestion de la crise du Covid-19, qui a fait près de 30 000 morts en France. L’ancienne ministre assure qu’elle a pris très tôt la mesure de la gravité de l’épidémie. “Ce que nous avons mis en place au ministère de la Santé depuis est sans commune mesure, en tous les cas en termes d’anticipation, avec ce que j’ai vu dans les autres pays”, assure l’ex-ministre. Rassurante Pourtant, le 24 janvier dernier, Agnès Buzyn se montrait peu alarmiste quant à la diffusion du virus en France. “Le risque d’importation de cas depuis Wuhan (Chine) est modéré. Il est maintenant pratiquement nul, puisque vous le savez, la ville est maintenant isolée”, expliquait-elle alors. Quelques jours plus tard, le 27 janvier, elle se veut encore très rassurante. Devant les députés, Agnès Buzyn a rappelé qu’elle avait quitté le gouvernement le 17 février, alors que la France n’était encore qu’au début de l’épidémie.