Coronavirus : AccorInvest envisage 1.900 suppressions d’emplois en Europe, dont près de 770 en France

20 Minutes avec AFP
·1 min de lecture

HOTELLERIE - Cela représente près de 9 % des emplois du groupe sur le continent

En raison de la crise sanitaire, qui a fait chuter son chiffre d’affaires de 70 %, le groupe AccorInvest a annoncé ce mercredi qu’il allait supprimer 1.900 emplois en Europe, dont environ 770 en France.

« Dans le but de contenir les effets de cette crise sur le long terme, AccorInvest envisage un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) qui concernerait près de 1.900 postes au sein de l’entreprise, au niveau européen », a écrit dans un communiqué le groupe, ex-filiale d’Accor qui exploite principalement des marques du géant français de l’hôtellerie (Ibis, Novotel, Mercure…). Cela représente près de 9 % des emplois du groupe sur le continent.

« Une saignée sociale »

En France, 767 postes sont concernés par cette restructuration, dont « 709 dans les hôtels et 58 dans les sièges », selon FO, qui dénonce « une saignée sociale ». Un porte-parole d’AccorInvest confirme qu'« environ 770 postes » seront concernés dans le pays. Dans le détail, en France, les personnels d’étage (309 postes concernés) et de la restauration (218 postes) sont les plus touchés par ce plan, selon Ange Romiti, responsable de l’hôtellerie au sein de la f(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Le groupe de services pétroliers Schlumberger supprime 400 postes en France
Coronavirus : Disney prévoit de supprimer 32.000 emplois au premier semestre 2021
ADP : Accord entre les syndicats pour 1.150 départs volontaires, dont 700 non remplacés