Coronavirus : 64% des Français portent un masque

Coronavirus : 64% des Français portent un masque

D’après les données de la sixième vague d'étude Ipsos et du baromètre de l'association Datacovid, la population respecte scrupuleusement les gestes barrières.

Se laver fréquemment les mains, éternuer dans son coude, ne pas serrer la main, maintenir une distance d’un mètre avec les interlocuteurs, les Français semblent visiblement avoir parfaitement assimilé les gestes barrières. Alors que la France a entamé son déconfinement il y a deux semaines, la population continue d’appliquer à la lettre ces mesures d’hygiène et de prévention afin de limiter la contamination. C’est en tout cas ce qui ressort de la sixième vague d'étude Ipsos et du baromètre de l'association Datacovid. Cette nouvelle étude a été réalisée sur un échantillon de 5 000 personnes âgées de 18 ans et plus.

D’après les nouveaux résultats du baromètre, 94% des sondés ont abandonné la bise et la poignée de main. 93% des Français se lavent les mains au moins une fois par jour à l’eau et au savon et 67% utilisent du gel hydroalcoolique. Ils sont également 91% à éviter les regroupements et autant à maintenir une distance d'au moins 1 mètre avec les personnes rencontrées hors du foyer. Concernant le port du masque de protection, 64% du panel assure le porter en permanence à l’extérieur de leur domicile. C’est 17 points de plus que la semaine dernière. Une accélération qui est certainement liée à la mise à disposition plus simple des masques de protection.

Un reconfinement qui inquiète

Des mesures de protection destinées principalement à se protéger du virus et à empêcher un possible reconfinement en cas de rebond de l’épidémie de coronavirus. 17% des Français déclarent qu’un reconfinement aurait des conséquences importantes sur plusieurs aspects (bien-être psychologique, bien-être physique, finances, conditions de vie matérielles et état de santé général). Précisément, le reconfinement aurait des conséquences sur le bien-être psychologique de 57% des sondés et des conséquences sur le bien-être physique de plus de la moitié du panel. Pour 44% des Français, une décision de confiner une nouvelle fois la population aurait des conséquences néfastes sur les finances. Et pour 36% des sondés, les répercussions pourraient être importantes sur l’état de santé général.