Coronavirus: Les services de réanimation restent sous pression

·1 min de lecture
CORONAVIRUS: LES SERVICES DE RÉANIMATION RESTENT SOUS PRESSION

PARIS (Reuters) - La pression hospitalière ne montre en France aucun signe de relâchement, le nombre de patients soignés dans les services de réanimation ayant franchi à nouveau mardi le cap symbolique des 5.000 unités, du jamais vu depuis le 23 avril 2020.

Au total, 5.072 malades du COVID-19 sont traités en soins intensifs, 98 de plus que la veille, et 28.510 lits sont occupés en France pour cette affection.

La campagne de dépistage fait quant à elle état du recensement de 30.702 nouveaux cas positifs, un chiffre qui sera lui aussi regardé de très près par le gouvernement alors que la question de l'instauration de nouvelles mesures de freinage se pose.

Interrogé ce mardi à l'Assemblée nationale, le ministre de la Santé Olivier Véran a admis que cette hypothèse ne pouvait être exclue et a assuré que le gouvernement ferait le nécessaire pour éviter aux soignants de services hospitaliers parfois débordés d'avoir à refuser des patients faute de capacités d'accueil.

Le bilan humain continue quant à lui de monter avec 337 nouveaux décès en milieu hospitalier en 24 heures pour un total de 69.293 morts. Dans les Ehpad, pour lesquels les données mettent davantage de temps à être remontées, 45 nouveaux morts ont été déclarés.

Concernant les vaccinations, la Direction générale de la santé a annoncé que 8.259.656 personnes en France avaient reçu au moins une injection à la date du 30 mars, soit 12,3% de la population totale. Près de 2,8 millions de personnes ont reçu deux doses, soit 4,2% de la population.

(Geert de Clercq, Jean-Stéphane Brosse et Nicolas Delame)