Coronavirus: 36 patients transférés depuis l'Ile-de-France jusqu'en Bretagne ce mercredi

Ce transfert vers les hôpitaux de Brest, Rennes et Saint-Brieuc vise à soulager les services de réanimation saturés d'Ile-de-France, région la plus touchée par l'épidémie de covid-19.

Une trentaine. C'est le nombre de lits qui étaient encore disponibles mardi soir dans l'ensemble des services de réanimation des hôpitaux franciliens. Alors que plus de 1270 nouveaux cas de contamination ont été recensés en Ile-de-France par le dernier bilan de l'Agence régionale de santé, 36 malades du coronavirus actuellement en réanimation vont être transférés ce mercredi matin depuis plusieurs hôpitaux franciliens jusqu'en Bretagne.

Ces patients, tous âgés de moins de 65 ans et ne présentant aucun problème cardiaque, rejoindront les centres hospitaliers de Brest, Saint-Brieuc et Rennes, moins touchés par l'épidémie de covid-19 et où de nombreux lits de réanimation sont encore disponibles. À titre d'exemple, seuls 15 des 54 lits de réanimation de l'hôpital de Rennes sont actuellement occupés et 126 places sont encore disponibles à Brest. A l'inverse, en Ile-de-France, plus de 2000 personnes sont hospitalisées en réanimation. 

Une évacuation "indispensable", "essentielle"

Pour Jean-Paul Mira, chef de service de réanimation de l'hôpital Cochin (14e), ce transfert est "indispensable" pour éviter une saturation des hôpitaux franciliens.

"C'est indispensable. On a fait l'impossible, on a poussé les murs, on a créé de nouvelles unités de réanimation, mais là on est arrivé au maximum de ce que l'on peut faire pour le moment", a témoigné le médecin sur BFMTV ce mercredi. Et donc d'avoir ces patients qui vont pouvoir...

Lire la suite sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :