Coronavirus: 35 nouveaux rapatriés de Wuhan arrivés à Marseille

AFP
Les rapatriés descendent de l'avion à Istres

CORONAVIRUS - Une trentaine de nouveaux rapatriés évacués de la province chinoise de Hubei, berceau de l’épidémie mortelle de coronavirus, sont arrivés ce dimanche 9 février près de Marseille, où ils resteront en quarantaine pendant 14 jours.

Contraints de quitter Wuhan face à la propagation du virus, ils ont atterri sur la base militaire d’Istres (Bouches-du-Rhône), depuis le Royaume-Uni où ils avaient fait escale, a confirmé à l’AFP une porte-parole de cette base militaire.

Ce vol est le troisième à ramener en France des personnes fuyant la Chine et le coronavirus. Quelque 180 personnes avaient débarqué à Istres le 31 janvier, puis 120 le 2 février.

Les arrivant placés en quarantaine

Ces nouveaux rapatriés vont être coupés du monde pendant 14 jours, la durée maximale d’incubation du virus, dans les locaux de l’école nationale supérieure des officiers de sapeurs-pompiers (Ensosp) d’Aix-en-Provence, où quelque 80 personnes sont déjà confinées depuis une semaine.

Tous les autres rapatriés de Wuhan en France sont dans un centre de vacances à Carry-le-Rouet, sur la Côte Bleue, à quelque 30 kilomètres à l’ouest de Marseille.

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, avait indiqué vendredi que les passagers débarqués à Istres dimanche devaient être au nombre de 38. Selon les dernières précisions de la préfecture des Bouches-du-Rhône dimanche, ils étaient finalement “35 à bord, de nationalité française”.