Coronavirus 2019-nCoV : comment les autorités tentent de rassurer la population des Contamines après l'annonce de cinq cas dans la station

franceinfo

"Je ne suis pas inquiet à 100%, mais forcément on aimerait que ce suivi aboutisse sur du négatif." Didier Mollard, père d'un élève scolarisé aux Contamines-Montjoie (Haute-Savoie), fait part à France 3 d'une certaine anxieté, samedi 8 février, après la confirmation de cinq nouveaux cas de coronavirus 2019-nCoV dans cette station de ski.

>> Retrouvez les dernières informations sur le coronavirus 2019-nCoV dans notre direct

Ces cinq personnes testées positives, toutes de nationalité britannique, ont séjourné dans un chalet de la commune, tout comme six autres personnes. Elles ont été hospitalisées dans trois hôpitaux de la région (Lyon, Saint-Etienne et Grenoble). Depuis l'annonce de ces contaminations, l'inquiétude a gagné les Contamines-Montjoie, d'autant qu'un enfant de 9 ans ayant fréquenté trois écoles de la zone fait partie des cas confirmés. Mais les autorités s'activent pour tenter de rassurer la population. Voici comment.

Un point d'information dès samedi soir

Conformément à ce qu'avait annoncé samedi après-midi Jean-Yves Grall, directeur de l'Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes, une réunion d'informations, avec notamment le préfet de Haute-Savoie, s'est tenue samedi soir aux Contamines pour répondre aux interrogations.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi