Coronavirus : des étudiants et des médecins généralistes viennent renforcer les équipes

Selon l'Agence régionale de santé, les chiffres sont très inquiétants jeudi 26 mars en Île-de-France. "Près de 1 300 lits de réanimation sont occupés dans la région sur un total d'environ 1 500 lits", explique le journaliste Clément Le Goff, en duplex devant l’hôpital de la Pitié-Salpetrière à Paris. Il y a de nouveaux cas graves chaque jour et le pic de l'épidémie de Covid-19 n'est pas encore atteint. Un renfort indispensable Les équipes médicales sont épuisées et ont besoin d’être relayées. Les directeurs des hôpitaux ont lancé un appel à toutes les bonnes volontés. Dès l'appel lancé, Laurence Laccourreye va troquer sa blouse de médecin pour aider en tant qu'aide-soignante. Ce médecin généraliste a fermé son cabinet le temps de l’épidémie. Elle a prévu d'aider tous les dimanches jusqu'à début mai. Un renfort indispensable pour les médecins hospitaliers, qui sont en première ligne.