Coronavirus aux États-Unis: Joe Biden n'organisera pas de meeting avant la présidentielle

Le candidat démocrate à la Maison-Blanche Joe Biden a déclaré ce mardi 30 juin qu'il suivrait « les consignes du docteur » : il n'organisera pas de meetings électoraux à cause de la pandémie de Covid-19, contrairement à son rival Donald Trump.

« Il s'agit de la campagne la plus étrange de l'histoire moderne, me semble-t-il. » Lors de sa conférence de presse surprise à Wilmington, dans son État du Delaware, Joe Biden a voulu une fois de plus se démarquer radicalement de Donald Trump. « Je vais suivre les consignes du docteur, pas juste pour moi, mais pour le pays. Et cela veut dire que je ne vais pas organiser de meetings », a ajouté l'ancien vice-président de Barack Obama, âgé de 77 ans.

Donald Trump, 74 ans, a été vivement critiqué pour avoir organisé un meeting de retour en campagne à Tulsa, dans l'Oklahoma. Un meeting qui a réuni le 20 juin plusieurs milliers de personnes dans cet État du sud où sévit une poussée de cas de coronavirus.

Pas de symptôme, mais bientôt testé pour le coronavirus

« J'ai voyagé et quand je le fais, je présente mes arguments, je prends des questions et je pars. Mais vous me connaissez, je préférerais de loin être sur le terrain avec les gens parce que c'est là que je sens le mieux les choses », a déclaré Joe Biden aux journalistes réunis dans un établissement scolaire proche de son domicile.

Le candidat démocrate a précisé qu'il n'avait pas été testé pour le coronavirus parce qu'il n'avait pas eu de symptômes et qu'il ne voulait « pas prendre la place de quelqu'un d'autre ». Mais il le fera certainement « bientôt », a-t-il précisé, maintenant qu'il organise plus de rencontres publiques.

Moqueries de Donald Trump

Donald Trump et son équipe de campagne se moquent régulièrement de Joe Biden pour être resté confiné dans son domicile de Wilmington sans organiser de rencontres non virtuelles après l'arrêt soudain de la campagne mi-mars, à cause du coronavirus.

L'équipe du républicain met en doute ses capacités mentales et affirme qu'il se « cache » dans son sous-sol, où il a installé un studio de télévision, pour ne pas avoir à affronter les regards.

Trois débats contre Trump

Connu pour ses gaffes et erreurs dans ses discours improvisés, Joe Biden a balayé ces accusations ce mardi: « Vous n'avez qu'à m'observer et j'ai vraiment hâte de comparer mes capacités cognitives avec les capacités cognitives de l'homme contre lequel je me présente. »

Le démocrate a affirmé qu'il comptait bien participer aux trois débats prévus contre Donald Trump à la rentrée. « J'ai vraiment hâte », a déclaré Joe Biden.

(Avec AFP)

► À lire aussi : Présidentielle américaine: quelle colistière pour Joe Biden ?