Coronavirus à Toulouse : Le maire Jean-Luc Moudenc doute de l’efficacité d’un couvre-feu à 18 heures (et le redoute)

Hélène Ménal
·1 min de lecture

EPIDEMIE - Jean-Luc Moudenc (LR), le maire de Toulouse prône la « vaccination générale » mais il est plus réservé sur l’hypothèse d’un couvre-feu national à 18 heures

« Je redoute les conséquences et je n’aperçois pas les bénéfices ». Le maire LR de Toulouse, qui sera fixé dans quelques heures comme tous les Français sur l’hypothèse d’un couvre-feu​ avancé à 18 h, n’est pas du tout convaincu.

Tout en précisant qu’il laisse à l’Etat la stratégie de protection des Français, il s’est franchement inquiété ce jeudi, lors de sa rentrée politique, de cet arbitrage éventuel.

« J’essaie d’imaginer ce qui pourrait se passer, a développé Jean-Luc Moudenc. Un tas de courses risquent de ne pas se faire entraînant une fragilisation supplémentaire du tissu économique et en particulier des commerces indépendants. Par ailleurs, je m’interroge sur l’efficacité sanitaire. Parce q(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coronavirus à Toulouse : Malgré le couvre-feu, la sandwicherie était en mode « open bar »
Des manifestants bravent le couvre-feu marseillais pour dénoncer la « casse sociale »
Coronavirus : La circulation du virus est « moins importante » dans les départements sous couvre-feu à 18 heures