Coronavirus à Strasbourg : La rumeur du décès de deux adolescents après la vaccination contre le Covid-19 est « infondée »

·1 min de lecture

FAKE OFF - Le centre hospitalier de Hautepierre et le rectorat de Strasbourg démentent la rumeur

Une rumeur « infondée » pour le rectorat de Strasbourg. Depuis quelques jours, la rumeur d’un décès de deux adolescents à Strasbourg après avoir été vaccinés contre le Covid-19 circule sur les réseaux sociaux. La rumeur se serait propagée lors d’une manifestation, et se répand également sur Internet.

Selon les versions, les deux jeunes seraient scolarisés dans un lycée de la capitale alsacienne – sans que l’on ne connaisse le nom de l’établissement – ou ils seraient élèves du collège Foch. Ils seraient âgés de 14 et 16 ans et seraient décédés au centre hospitalier de Hautepierre, le principal hôpital de Strasbourg.

La rumeur précise que les familles ne pourraient pas témoigner car le procureur les a « mises en quarantaine » et leur « interdit de communiquer ».

FAKE OFF

Le CHRU de Hautepierre dément ces bruits : « Il n’y a eu aucun décès pédiatrique intra-hospitalier de ce type », explique l’hôpital à 20 Minutes. « Pour nous, ces éléments sont infondés », ajoute le rectorat de l’académie de Strasbourg, dont dépendent les établissements scolaires de la capitale alsacienne.

« A notre connaissance, aucun élève de l’académie de Strasbourg n’est décédé, ni même n’a subi d’effets notables liés à la vaccination, détaille le rectorat. L’académie reçoit des remonté(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coronavirus : Des chercheurs thaïlandais développent un procédé pour détecter le virus dans la sueur
Covid-19 : le vaccin et les tests réguliers maintenant obligatoires dans les grandes entreprises américaines
Coronavirus en Nouvelle-Calédonie : L'archipel enregistre un premier décès

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles