Coronavirus à Nice : « On est en train de vivre une crise humanitaire », quand la pauvreté s'intensifie avec la crise sanitaire

Elise Martin
·2 min de lecture

SOCIETE - D’après le dernier rapport de l’Observatoire des inégalités, Nice est la quatrième ville la plus pauvre de France avec 74.000 habitants vivant sous le seuil de pauvreté

D’après l’Observatoire des inégalités, le taux de pauvreté en France s’élève 14 % de la population. À Nice, il atteint 21 %. Et avec la crise du Covid-19, la situation « risque de s’aggraver », affirme Dominique Estrosi-Sassone, sénatrice LR des Alpes-Maritimes, membre de la mission d’information sur l’évolution et la lutte contre la précarisation et la paupérisation depuis fin janvier. Elle ajoute que "toutes les associations le constatent". "La précarité s’intensifie et touche de plus en plus de personnes avec des publics inédits, dit-elle. C’est très inquiétant."

« Depuis bientôt un an, il y a tout un pan de la société qui survit grâce aux aides économiques délivrées par l’État. Mais lorsqu’elles vont diminuer ou s’arrêter complètement pour certains, il y aura encore plus de dégâts », poursuite la sénatrice. D’après l’élue, « les rangs des personnes qui ne peuvent plus se nourrir ont grossi. On peut parler d’une crise humanitaire parce qu’elle touche tous les profils et toutes les générations. Le Covid est un accélérateur, mais aussi un révélateur, d’une dynamique qui était déjà bien présente sur notre ter(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Nouvelle-Aquitaine : La région débloque une aide de 600.000 euros à la Banque alimentaire et au Secours populaire
Coronavirus à Lyon : Les Restos du cœur et d’autres associations mobilisés pour les étudiants
Solidarité : Les Républicains présentent un plan pour lutter contre la pauvreté
Coronavirus : « Une partie de la population a basculé dans l'extrême pauvreté, c’est ça le véritable impact de la crise »