Coronavirus à Mulhouse: des travailleurs frontaliers priés de rester chez eux

Ils sont Français, vivent à Mulhouse, travaillent en Allemagne et sont en "vacances forcées". Depuis lundi, certaines entreprises outre-Rhin demandent à leur salariés de rester chez eux en raison du coronavirus. C'est le cas pour 5% des intérimaires de l’agence Crit. "Il s'agit d'une mesure purement préventive", explique la direction des Thermes de Badenweiler qui a décidé de se passer temporairement de ses frontaliers du Haut-Rhin.