Coronavirus: à Madrid, écoles fermées et grands-parents réquisitionnés

Les grand-parents ont beau être une population fragile face au coronavirus, Ramon Millan, 74 ans, fait une heure de métro tous les matins pour aller s'occuper de son petit-fils, privé d'école à Madrid par l'épidémie. Des crèches aux universités, tous les établissements de la région de la capitale espagnole, la plus affectée du pays, ont fermé pour deux semaines pour tenter de limiter la propagation du virus.