Coronavirus à Lille : Des centres de vaccination éphémères où l’on vient bon gré, mal gré

·1 min de lecture

VACCINATION - Pour faire face à l’afflux de demande de primo-injections du vaccin contre le coronavirus, la ville de Lille ouvre des centres de vaccination éphémères dans les quartiers populaires. Au premier jour de l’opération, il y avait foule devant celui de Lille-Fives

Les dernières annonces du président de la République au sujet du pass sanitaire ont largement boosté les demandes de primo-injections de vaccin contre le coronavirus. Des plateformes de rendez-vous submergées qui laissent sans solution à court terme les nouveaux candidats à la piqûre. Pour répondre à une partie de cette demande, la ville de Lille, le Centre hospitalier universitaire et l’ARS ont ouvert, depuis ce mardi, des salles municipales pour vacciner sans rendez-vous les habitants des quartiers populaires.

Quatorze journées de primo-vaccination sans rendez-vous ont été programmées entre ce mardi et le 6 août. L’opération commençait dans le quartier de Fives, au Centre de santé Decarnin installée dans la rue éponyme. « On s’est dit tout de suite que nos locaux allaient être trop petits alors la paroisse nous a prêté une salle plus grande », lance Cathy, la responsable du lieu tout en remplissant des QR codes à la chaîne.

Et ils ont bien fait de voir grand lorsque l’on observe la longue file d’attente qui se déroule bien au-delà de l’entrée du centre de vaccination éphémère. « Nous avons ouvert à 9 heures, mais des personnes attendaie(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coronavirus : Les personnes atteintes de maladies psychiatriques sont davantage victimes de formes graves
Le rappeur Akhenaton s’oppose au pass sanitaire et à la vaccination obligatoire
Val-de-Marne : Une pharmacienne soupçonnée d’un trafic de faux pass sanitaires arrêtée

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles