Coronavirus: à Damas, une guerre d'un "genre différent"

Dans une rue déserte du vieux Damas, Ahmad s'est vu contraint en raison du nouveau coronavirus de fermer sine die son magasin de tissus, pour la première fois depuis le début de la guerre en Syrie.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles