Coronavirus à Bordeaux : « On est dans le flou »... Le marché du vin suspendu à la fin de l'épidémie

Marion Pignot

GOUT AMER - Depuis le début de l'épidémie de Covid-19 en Chine, des milliers de bouteilles de vin de Bordeaux sont en attente dans des ports

« C’est un coup dur de plus. On avait déjà eu le Brexit, les manifestations à Hong Kong et là, c’est le coronavirus. Les indicateurs n’étaient déjà pas bons mais là, c’est pire ». Patricia Zabalza est directrice de l’Union des Côtes de Bordeaux (970 viticulteurs) et avoue aujourd’hui être « dans le flou ». Comme beaucoup de professionnels du vin. La faute au Covid-19 qui fait tousser le marché chinois, première destination des vins de Bordeaux en volume et en valeur à l’export (421.000 hectolitres exportés équivalent à 56 millions de bouteilles et 573 millions d’euros de chiffre d’affaires).

« La Chine, c’est 25 % de nos volumes, Hong Kong, c’est 3 à 4 %, détaille Patricia Zabalza. Donc nous sommes forcément dans l’expectative. Nous attendons la fin de l’épidémie, de la psychose pour que tout red(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Municipales 2020 à Nantes : « Etre maire, ça vous transforme », confie Johanna Rolland
Coronavirus en Gironde : Des meetings annulés, des concerts reportés et du sport à huis clos
Municipales 2020 à Paris: Agnès Buzyn dévoile son programme et appuie sur la sécurité et la propreté avec des «managers de rue»
Municipales 2020 à Lille : Pourquoi certains partis font campagne en binôme?
Coronavirus : En Gironde, des cambrioleurs se font passer pour des désinfecteurs municipaux