Cornelia Rumpel : « Les bonnes pratiques agricoles sont une des clés de la séquestration du carbone dans les sols »

·2 min de lecture

Cornelia Rumpel, chercheuse du CNRS à l’Institut d’écologie et des sciences de l’environnement de Paris, étudie les mécanismes qui permettent de stabiliser le carbone dans les sols.

Futura : Quel est le rôle des sols dans le changement climatique ?

Cornelia Rumpel : D’abord, on l’oublie encore trop souvent : le sol est la clé et la base de notre alimentation comme celle de tous les animaux. Ensuite, les sols pourraient séquestrer l’équivalent des émissions de gaz à effet de serre de l’Union européenne, notamment dans la matière organique qu’ils hébergent. Or, on artificialise toujours plus les sols en construisant des routes, des maisons souvent sur des terrains très fertiles. On continue à pratiquer une agriculture intensive qui détruit les organismes vivants du sol, tels que les bactéries, champignons ou vers de terre, dont on connaît désormais le rôle capital pour la santé du sol et sa capacité à fournir des services comme la nutrition des plantes, mais aussi pour structurer le sol, assurant ainsi une meilleure infiltration de l’eau, limiter l’érosion, etc. Selon l’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), un quart des sols des terres productives de la planète est extrêmement dégradée, en raison notamment de cette agriculture intensive. Or il faudra nourrir bientôt 10 milliards de personnes avec de moins en moins de terres disponibles.

Comment nourrir 10 milliards de personnes sans détruire la planète ?

Futura : Comment les sols stockent-ils le carbone ?

Cornelia Rumpel : Les plantes assimilent le dioxyde de carbone de l’atmosphère (CO2) grâce à la photosynthèse. Lorsqu’elles meurent et se décomposent, les organismes vivants du sol, en particulier les bactéries et les champignons transforment ces débris et produisent la matière organique du sol en les associant avec les minéraux. Mais la science du sol est complexe, il n’est pas facile d’évaluer tous ces mécanismes sachant que la matière organique est une part minime du sol, que sa...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles